Maine-et-Loire : intensification des contrôles sur les chariots automoteurs

Depuis le mois de novembre 2023 et jusqu’en janvier 2024, l’Inspection du Travail procède à des vérifications techniques dans les entreprises qui utilisent des équipements mobiles pour effectuer leurs opérations de manutention. Cette décision préfectorale fait suite à une recrudescence des accidents du travail impliquant ce type de machine.

Dans un communiqué publié en novembre dernier, la Préfecture de Maine-et-Loire a annoncé « la réalisation d’une campagne de contrôle sur l’utilisation des équipements de travail, et plus spécifiquement les équipements mobiles servant notamment au levage ».

Cette série d’inspections, menée dans les entreprises par des agents de la DDETS (Direction Départementale de l’Emploi, du Travail et des Solidarités), a été déployée en réaction à une brusque augmentation des accidents du travail sur le territoire. En 2023, deux personnes sont mortes en Anjou au cours d’opérations faisant intervenir des chariots automoteurs : rappelons que ces machines sont utilisées pour le transport et le dépôt de charges lourdes en entrepôt.

Les caristes qui disposent des qualifications requises pour les piloter s’en servent notamment pour charger et décharger les remorques et semi-remorques stationnées à quai.

Or, d’après la préfecture de Maine-et-Loire, le nombre d’accidents impliquant ces véhicules motorisés tend à se multiplier depuis plusieurs années, le statistiques angevines ne faisant que refléter un constat observé au niveau national (640 000 accidents -hors trajet –  recensés en 2021, dont 26 mortels).

Une cale de roue pour éviter le basculement du chariot automoteur

Selon les données officielles  fournies par l’administration du Travail, la très grande majorité des accidents est causée par une collision entre l’engin et un piéton, une chute des charges transportées ou le basculement du véhicule. Dans ce dernier cas, le renversement du  chariot de manutention est très souvent lié à l’instabilité du camion au sein duquel le cariste effectue une série d’allers-retours pour y charger ou décharger des marchandises.

Afin de prévenir ce risque, les Carsat régionales (Caisses d’Assurance Retraite et de Santé au travail) recommandent l’usage d’une cale de quai : en s’opposant aux roues du camion, le dispositif garantit sa parfaite immobilisation et sécurise les opérations réalisées avec un chariot automoteur à conducteur porté.

Une remorque ou une semi-remorque mal stabilisée le long d’un quai représente en effet un danger majeur pour les personnes : son départ inopiné peut provoquer le basculement de l’engin de manutention, entraîner son pilote dans sa chute et l’écraser.

Mise en place de règles de sécurité en entrepôt

Les contrôles déployés dans les entreprises de Maine-et-Loire permettront justement de veiller au respect « des dispositions réglementaires relatives à la circulation des équipements, à leur vérification et à l’autorisation de conduite des travailleurs qui les utilisent » indique la Préfecture.

Elle rappelle que l’employeur se doit de « mettre en place des règles claires et efficaces pour rendre plus sûr l’usage des équipements de travail mobiles ». Si la cale de roue est une des solutions à privilégier, d’autres précautions sont à prendre pour sécuriser la circulation des chariots motorisés au sein de l’entrepôt :  définition de voies spécifiques, de vitesses maximales et de règles spécifiques pour les intersections et les zones à forte activité.

Etablir des normes ne suffit pas toujours : l’employeur doit également s’assurer qu’elles sont comprises et correctement appliquées par tous les employés. Cela peut impliquer une formation régulière, des rappels et des contrôles de conformité.

Un contrat de prévention pour financer des mesures de sécurité en entrepôt

Les entreprises du secteur transport et logistique ont la possibilité de signer un document contractuel avec leur Caisse Régionale (Carsat) afin de s’engager sur des actions préventives destinées à enrayer le risque de chutes. L’installation d’une cale de roue peut...

Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES) : les règles de sécurité à connaître

En 2020, le référentiel du Caces délivré aux conducteurs de chariots de manutention a évolué: certains points mettent en évidence la nécessité pour ces salariés de bien connaître les mesures de sécurité mises en œuvre dans leur entreprise pour réduire les risques...

Sélectionner la cale de roue idéale pour votre flotte de camions

La sélection d'une cale de roue adaptée est cruciale pour la sécurité et l'efficacité des opérations de transport. Avec une variété de modèles disponibles sur le marché, choisir la cale idéale pour votre flotte de camions peut sembler complexe. Cet article propose des...

Maximiser la sécurité des entrepôts : Le rôle crucial des cales de camion dans les zones de chargement

Dans le monde logistique, où chaque détail compte pour optimiser la productivité et garantir la sécurité, l'utilisation des cales de camion émerge comme une solution incontournable. Ces dispositifs, souvent sous-estimés, jouent un rôle prépondérant dans la prévention...

Le coût réel d’un accident du travail en entrepôt

En cas d’accident grave, le montant des pertes indirectes peut excéder 3 à 5 fois le coût direct lié aux seuls frais d’indemnisation du salarié victime. Au-delà de l’impact humain, la nécessité de bien sécuriser un entrepôt, en l’équipant par exemple d’une cale de...

Cale de roue : entre acier et aluminium, que choisir ?

Ces deux matériaux sont très utilisés dans la conception de cales de quai destinées à stabiliser les remorques et semi-remorques en cours de chargement. Quelles sont les propriétés de chacun ? Certaines sont faites en plastique et même en caoutchouc, mais les cales en...

Comment signaler un danger ou une obligation en entrepôt ?

Les responsables d’entrepôts logistiques recourent au marquage au sol, à des panneaux et à un code couleur spécifique pour informer et protéger l’ensemble des personnes qui circulent dans leurs zones de stockage et de chargement. Quel affichage réglementaire faut-il...

Entrepôts : comment aménager les quais de chargement ?

Si le Code du Travail donne des indications très générales pour sécuriser l’activité des salariés qui opèrent aux abords des quais de chargement, l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité), organisme paritaire associé à l’Assurance Maladie, fournit aux...

Accidents du travail en entrepôt : le risque de « faute inexcusable » pour l’employeur

Un salarié victime d’une chute ayant entrainé des blessures invalidantes perçoit une indemnisation forfaitaire de la CPAM (Caisse Primaire de l’Assurance Maladie). Un rente complémentaire peut toutefois lui être accordée si l’accident du travail est consécutif à une...

Le défaut de frein, un risque dans les entrepôts

Les départs inopinés des véhicules de transport stationnés à quai sont parfois causés par une défaillance de leur frein de parc. Comment fonctionne ce dispositif sur un poids lourd ? 90% des accidents impliquant un véhicule de transport de marchandises se produisent...