Pourquoi l’achat d’une cale de roue Kalstop donne droit à une baisse de cotisations ?

Les entreprises qui sous-traitent auprès de prestataires dont l’effectif est constitué à 80% au moins de travailleurs en situation handicap, bénéficient en retour d’un avantage fiscal.

Créée par une loi spécifique promulguée en 1987, l’Obligation d’Emploi des Travailleurs Handicapés (OETH) s’applique à toutes les entreprises ou administrations de plus de 20 salariés ou agents.

Cette réglementation leur impose un seuil d’embauche de salariés RQTH* équivalent à 6% minimum de leur effectif total. Les acteurs économiques qui ne respectent pas ce minimum légal contribuent financièrement à l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap à travers le paiement d’une taxe dont le produit est géré par l’Agefiph (pour le secteur privé) et la FIPHFP (pour la fonction publique).

Le barème de cette cotisation annuelle est relativement dissuasif puisque son montant atteint jusqu’à 600 smic horaire par bénéficiaire manquant dans les entreprises qui comptent plus de 750 salariés (400 fois le smic horaire pour une PME de 20 à 250 salariés**).

Diminuer le montant de sa taxe Agefiph en collaborant avec une entreprise adaptée

Le meilleur moyen d’échapper ou de réduire cette pénalité reste, pour toutes les entreprises concernées, de faire œuvre de solidarité et de remplir leur OETH en recrutant du personnel handicapé au sein de leur effectif. A défaut, sous-traiter auprès d’une Entreprise Adaptée (EA) comme la société Asar, concepteur, fabricant et distributeur de la cale de roue Kalstop, favorise l’insertion professionnelle des travailleurs qui exercent sous statut RQTH et donne lieu, en retour, à un allégement significatif de la taxe Agefiph. Comment ?

Tout achat réalisé auprès d’une EA (Entreprise Adaptée) contribue à son activité économique et participe directement à la pérennisation des emplois occupés par son personnel handicapé. En contrepartie, le preneur de commande est en droit de déduire de sa prochaine cotisation un allègement de taxe qui est précisé sur le devis. Cet avantage fiscal est reconnu et formalisé par une attestation remise à son client par la structure qui a réalisé la vente.

Le contenu de ce document et les modalités de calcul de l’allégement prévu ont été fixés par un arrêté publié par l’Etat le 19 novembre 2020.

Comment est calculée la déduction ?

L’exonération ne s’applique pas sur le prix HT de l’ensemble des fournitures, travaux et prestations réglés par le bénéficiaire au cours de l’année écoulée, mais sur le coût total de la main d’œuvre, obtenu après déduction des différentes dépenses supportées par l’EA en amont de la commercialisation de son produit ou service (matières premières, sous-traitance éventuelle, frais de vente).

La déduction est plafonnée à 30%, 50% ou 75% du montant de la contribution. Le taux le plus avantageux (75%) concerne les demandeurs qui comptent, eux-mêmes, plus de 3% de travailleurs handicapés au sein de leur propre entreprise, soit plus de la moitié du minimum légal.

*Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé

** les entreprises qui ne remplissent pas pendant trois années consécutives leur obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH) s’exposent à une majoration équivalente à 1 500 smic horaire par personne handicapée non employés.

Sélectionner la cale de roue idéale pour votre flotte de camions

La sélection d'une cale de roue adaptée est cruciale pour la sécurité et l'efficacité des opérations de transport. Avec une variété de modèles disponibles sur le marché, choisir la cale idéale pour votre flotte de camions peut sembler complexe. Cet article propose des...

Maximiser la sécurité des entrepôts : Le rôle crucial des cales de camion dans les zones de chargement

Dans le monde logistique, où chaque détail compte pour optimiser la productivité et garantir la sécurité, l'utilisation des cales de camion émerge comme une solution incontournable. Ces dispositifs, souvent sous-estimés, jouent un rôle prépondérant dans la prévention...

Le coût réel d’un accident du travail en entrepôt

En cas d’accident grave, le montant des pertes indirectes peut excéder 3 à 5 fois le coût direct lié aux seuls frais d’indemnisation du salarié victime. Au-delà de l’impact humain, la nécessité de bien sécuriser un entrepôt, en l’équipant par exemple d’une cale de...

Cale de roue : entre acier et aluminium, que choisir ?

Ces deux matériaux sont très utilisés dans la conception de cales de quai destinées à stabiliser les remorques et semi-remorques en cours de chargement. Quelles sont les propriétés de chacun ? Certaines sont faites en plastique et même en caoutchouc, mais les cales en...

Maine-et-Loire : intensification des contrôles sur les chariots automoteurs

Depuis le mois de novembre 2023 et jusqu’en janvier 2024, l’Inspection du Travail procède à des vérifications techniques dans les entreprises qui utilisent des équipements mobiles pour effectuer leurs opérations de manutention. Cette décision préfectorale fait suite à...

Comment signaler un danger ou une obligation en entrepôt ?

Les responsables d’entrepôts logistiques recourent au marquage au sol, à des panneaux et à un code couleur spécifique pour informer et protéger l’ensemble des personnes qui circulent dans leurs zones de stockage et de chargement. Quel affichage réglementaire faut-il...

Entrepôts : comment aménager les quais de chargement ?

Si le Code du Travail donne des indications très générales pour sécuriser l’activité des salariés qui opèrent aux abords des quais de chargement, l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité), organisme paritaire associé à l’Assurance Maladie, fournit aux...

Accidents du travail en entrepôt : le risque de « faute inexcusable » pour l’employeur

Un salarié victime d’une chute ayant entrainé des blessures invalidantes perçoit une indemnisation forfaitaire de la CPAM (Caisse Primaire de l’Assurance Maladie). Un rente complémentaire peut toutefois lui être accordée si l’accident du travail est consécutif à une...

Le défaut de frein, un risque dans les entrepôts

Les départs inopinés des véhicules de transport stationnés à quai sont parfois causés par une défaillance de leur frein de parc. Comment fonctionne ce dispositif sur un poids lourd ? 90% des accidents impliquant un véhicule de transport de marchandises se produisent...

Entrepôt : des solutions pour financer vos actions de prévention

Formations, subventions, accompagnements…la branche « risques professionnels » de l’Assurance Maladie, et ses antennes régionales incarnées par les Carsat (Caisses d’Assurance Retraite et de Santé au travail) proposent des mesures de soutien destinées aux entreprises...